AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez


Le premier de la classe ignore le plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre ❄ Morrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Zascha Novasevic
IN A COAT OF GOLD OR A COAT OF RED
A LION STILL HAS CLAWS
Zascha Novasevic

IN A COAT OF GOLD OR A COAT OF RED A LION STILL HAS CLAWS

Le premier de la classe ignore le plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre ❄ Morrigan 258864tumblrinlinen7462ppw3y1s3d44o

❄ That look you give that guy I wanna see looking right at me, if I could be that guy instead of me I'll never let you down


ϟ ÂGE : vingt-et-un ans
ϟ CURSUS : politique et justice du Royaume
ϟ ALLÉGEANCE : aux Romanova
ϟ BUT : pas prês d'assumer
ϟ EPOUVANTARD : un violent orage
ϟ PATRONUS : une roussette de Malaisie
ϟ MIROIR DU RISED : mon enfance


LOVE IS A REVOLUTION
RELATIONS:
JOURNAL INTIME:
MessageSujet: Le premier de la classe ignore le plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre ❄ Morrigan Le premier de la classe ignore le plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre ❄ Morrigan EmptyDim 7 Sep - 19:00


Le premier de la classe ignore le plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre ❄ Morrigan Tumblr_mx2l1vxI7Z1qax2v3o1_400

Je venais de passer une demi-heure à retourner la pièce dans tous les sens, à la recherche de cette maudite baguette. N’importe qui entrant à cet instant précis aurait cru qu’une tornade avait tout ravagé sur son passage. Au moins, Issaï aurait quelque chose à faire pour occuper sa journée. Après tout, il était là pour ça. La découverte de ma baguette, coincée entre le matelas et le lit de mon camarade de chambrée, m’arracha un sourire de satisfaction. Je me souvins seulement alors que j’avais besoin de certains livres qui avaient valsé durant l’opération. Scrutant la surface du sol, je ne décelai aucune couverture intéressante et décidai d’abandonner là mes fouilles. J’étais déjà en retard. Je quittai donc ma chambre pour me rendre à la bibliothèque, d’un pas peu pressé, profitant des quelques minutes de répit que m’accordaient les couloirs conduisant au lieu préféré des élèves studieux. Je devais retrouver Morrigan Ravenclaw, à qui j’hésitais encore à attribuer le doux surnom de pire cauchemar. Mon arrivée à Poudlard n’avait pas été des plus glorieuses. Je ne brillais pas en cours, ce n’était un mystère  pour personne et j’avais beaucoup de retard à rattraper – sans même accuser Durmstrang. Mon cher père avait évidemment envisagé cette éventualité et m’avait déniché une professeure particulière de prestige, l’héritière des Ravenclaw. Comment cette jeune fille si noble s’était retrouvée à me donner des leçons ? Disons que mon père avait apparemment prévu le coup depuis longtemps, s’arrangeant pour que les Ravenclaw aient une dette envers notre famille. Les incroyables capacités des Novasevic en termes de divination et de voyance étaient connues de tous, ce qui faisait des membres de ma famille de très bons conseillers (ou était-ce à cause de leur tendance naturelle à la mesquinerie ?). Dès lors, bon nombre de sorciers leur demandaient des prédictions. C’est ainsi que les Ravenclaw consultèrent mon père pour connaître l’avenir de leur héritière atteinte d’une maladie rare et que ladite héritière m’octroyait des cours en échange de ce service rendu.
Bien que j’aie redouté ce moment, la bibliothèque me fit finalement face et je poussai les grandes portes en soupirant rien qu’à l’idée de l’heure qui allait suivre. Si ce n’était qu’une heure. Mes yeux parcoururent les recoins de la pièce à la recherche d’un visage familier. Comme d’habitude, je ne me sentis pas très à ma place au milieu de ces étudiants consciencieux le nez plongé dans de vieux grimoires poussiéreux. L’image que j’avais d’eux était pour le moins déprimante. Travailler était déprimant. Mon regard se posa enfin sur elle. Je me demandai combien de temps je l’avais fait attendre. Au fond, j’espérais sans doute que, outrée, elle me planterait là sans une seule question. Pourtant, malgré toute ma mauvaise volonté, elle n’avait jamais lâché prise, elle était d’une ténacité scandaleuse, comme si elle tenait personnellement à faire de moi un premier de classe. On aurait pu croire qu’elle avait été investie de cette mission par le Roi lui-même, quoiqu’elle se montrât un peu plus impatiente ces derniers jours. Touchais-je donc au but ? Grimaçant, je me dirigeai vers elle tout aussi lentement que j’étais venu à la bibliothèque pour m’asseoir sans broncher sur la chaise en face de la sienne. Dans un silence pesant, je déposai délicatement ma baguette devant moi comme s’il s’agissait d’un objet précieux – bien que certains considéraient leur baguette comme telle, ce n’était pas mon cas. « J’ai perdu le livre que tu voulais que je lise. » Mais que je ne lirais jamais, pensai-je très fort. Je ne me rappelais même plus du titre de ce fameux livre, ni de quoi il traitait. C’était déjà un miracle que je me souvienne qu’elle m’avait fait promettre d’y jeter un œil. Voilà ma façon terriblement courtoise de lui dire bonjour. Lui manquer de respect était une des tactiques infructueuses que j’avais adoptée dès notre première entrevue afin de la faire détaler. Sans succès jusqu’à ce jour. « Je suppose que nous pouvons annuler pour aujourd’hui ? » Mon sourire se fit insolemment innocent tandis que je caressai le bois de la table d’un doigt distrait, rêvant déjà de retourner à ma chambre pour paresser dans mon lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le premier de la classe ignore le plaisir que prend le cancre à regarder par la fenêtre ❄ Morrigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» panoplie de classe
» MTGO Sealed Premier event.
» Avisos classe Chamois
» [MOC] Qu'est ce qui vous feriez plaisir ?
» Nouvelle classe de vaisseau : Les drageurs de mines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Hell ::  :: ÉTAGES EN FOLIE :: quatrième étage :: bibliothéque ravenclaw-