AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez|


♛. LA ROYAUTÉ SORCIÈRE ET LA VASSALITÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Reine Elvezia
WE ARE BETTER THAN YOU
NEVER FORGET THAT (PNJ)
avatar

WE ARE BETTER THAN YOU  NEVER FORGET THAT (PNJ)

THE MAD QUEEN ♛ Welcome to your life. There's no turning back. Even while we sleep, we will find you. Acting on your best behavior, turn your back on Mother Nature. Everybody wants to rule the world. (PNJ)


MessageSujet: ♛. LA ROYAUTÉ SORCIÈRE ET LA VASSALITÉ Mer 11 Juin - 16:24

royauté et vassalité
“ Man wants to be the king o' the rabbits, he best wear a pair o' floppy ears.. ”

COURONNE FAITE D'OR MAIS CŒUR FAIT DE PIERRE
La royauté dans le monde magique remonte a l'époque du grand Merlin lui-même qui fut le premier monarque - avec sa Reine, la puissante Morgane - du monde magique. Ensemble, les deux magiciens ont établi les règles qui régissent toujours aujourd'hui le système féodal dans lequel se place Bloody Hell. La royauté se définit par le fait que tout un royaume n'est gouverné que par un seul individu possédant les pleins pouvoirs - ici, le roi. Celui-ci est accompagné bien sûr de son épouse mais également d'un conseil composé des six chefs des plus grandes familles sorcières, qui sont là pour aiguiller le roi et lui apporter leurs avis quand celui ressent le besoin de le leur demander. La succession dans la monarchie sorcière - que cela soit pour la famille royale comme n'importe quel clan magique - suit le principe de dynastie. A l'exception faite de la famille Ravenclaw qui reste depuis la nuit des temps matriarcale et élitiste, le premier enfant de sexe masculin devient dès la naissance l'héritier de son père et il prendra donc la suite de celui-ci à sa mort. En cas d'absence de descendance directe, la royauté échoit à l'héritier le plus proche selon des règles diverses et souvent sources de contestations - contestations rapidement réglées par les Peyredragon eux mêmes. Un roi demeure en fonction jusqu'à sa mort, sa déposition ou son abdication - cependant, ce dernier cas ne s'est jamais encore produit dans l'Histoire de la royauté magique. Dans le système féodal instauré sur Bloody Hell, le roi et sa famille sont au sommet d'une pyramide hiérarchique et absolument toutes les familles - peu importe leur sang, leur richesse ou leur prestige - doivent leur obéir et leur jurer une fidélité inébranlable. En dessous se trouvent les six grandes familles à qui les sang-pus doivent également prêter allégeance - choisissant le seigneur sous la 'protection' - drôle de mot, ils peuvent se brosser avant que quiconque les protège - duquel ils souhaitent se placer. Souvent, les sorciers suivent les mêmes familles que leurs ancêtres ou celles se situant le plus près géographiquement parlant de leurs lieux de vie. Les sang-mêlés, quant à eux, doivent certes suivre également une des six familles mais ils sont également placés sous la tutelle d'un clan de simples sang-purs qui doit veiller à ce que les mêlés respectent leurs supérieurs. Les vassaux doivent respect et loyauté à leurs seigneurs et doivent également leur offrir des cadeaux et des présents régulièrement pour leur témoigner de leur gratitude et de leur docilité. Les devoirs du vassal envers son seigneur sont d'abord des interdictions : le vassal ne doit pas nuire à son seigneur, à sa famille et à ses biens. Obligations somme toute assez vagues. Le vassal doit l'aide militaire à son seigneur : lorsque celui-ci est attaqué, le vassal doit venir avec ses armes pour le défendre. Enfin, le vassal est astreint à fournir des conseils à la demande de son seigneur : il doit participer aux assemblées féodales, aux cours de justice du seigneur ainsi qu'aux fêtes liturgiques. L'ensemble des vassaux d'un seigneur est ainsi soudé par ces temps forts. Les dépenses du vassal sont donc considérables : il doit acheter et entretenir un cheval et des armes ; il doit pouvoir se nourrir et assurer un certain genre de vie. C'est pour répondre à ces exigences que le suzerain peut donner un fief à son vassal - cela pouvant aller d'un grand domaine à juste une cabane, un taudis. Le suzerain doit également protéger son vassal contre ses ennemis. Par la cérémonie de l'hommage, le vassal devient l’homme d’un seigneur. L'hommage est une cérémonie publique qui se déroule en général au château du seigneur, devant témoins. Il n'y a donc pas besoin de contrat écrit. Les rites et les gestes de cette cérémonie sont importants ; mais l'ordre de ces gestes est différent selon les régions. Est félon le vassal qui rompt le contrat de vassalité. Le seigneur peut alors proclamer la saisie de son fief ou même son emprisonnement - dans les pires cas, la mort. Cependant, si le seigneur manque à ces engagements, il peut aller se plaindre au seigneur du seigneur, pour lui demander la protection et c'est lui qui décidera du sort du seigneur. Une hiérarchie donc, tordue, un système injuste et des devoirs contraignants. Y a pas à dire, le monde sorcier n'est définitivement pas un monde parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://badbloodbitches.forumactif.org

♛. LA ROYAUTÉ SORCIÈRE ET LA VASSALITÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Armée Samouraï (Impetus)
» Le baiser de sorcière - Pierre Bergounioux
» Nuit 4 (Sorcière)
» Ellowyne féte halloween
» [HRP] Explication sur le déroulement de la cérémonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloody Hell :: CORBEILLE. :: CORBEILLE.-